bandeau

Station radiomécatronique





Passionné par tout ce qui est technique, électronique, robotique, usinage du métal, travail du bois, etc.

J'ai découvert la radio à l'age de 18ans en rendant visite à un radio-amateur. Des étagères pleines de trucs bidouillés, des manipulateurs morse sur les tables, petite démonstration de titititaaa, j'ai tout de suite été impressionné par ce monde magique. Il faut se remettre dans le contexte de l'époque ou le portable n'existait pas encore, des passionnés qui construisaient leur émetteurs/récepteurs ondes-courtes et qui discutaient entre eux en morse. Imaginez !!!
WAAHHH! mais on peut vraiment faire tout çà ? J'achetais alors la revue Radio-Plans, sans tout comprendre, les pages étant bourrées de schémas électroniques qui n'étaient que du charabia pour moi. J'ai pris le taureau par les cornes et me suis inscris aux cours par correspondance de l'époque, l'Institut Electro-Radio puis à l'Institut Eurelec dont on pouvait alors trouver les pubs dans la revue Le Haut-Parleur. Les premiers montages électroniques que j'ai réalisés étaient à lampes, la technologie de l'époque. Commencer par les lampes et jouer aujourd'hui avec des microcontrôleurs, même en amateur, je me dis qu'on vit une époque formidable. J'avais d'abord commencé par faire de la réception OC en bidouillant le gros récepteur à 8 tubes que j'avais monté avec mes cours. J'avais installé dans la cour de la maison familliale un mat de 8m tenu par des haubans supportant un dipole inversé. J'ai ensuite fait une carrière de RadioTélégraphiste dans la Marine Nationale, un monde où le Radio doit à la fois utiliser, entretenir et dépanner son matériel.
J'ai passé ma première licence Radio-amateur en 1975 à Djibouti, alors encore Territoire Français des Afars et des Issas, on m'a attribué l'indicatif FL8JC, c'est là que j'ai fait mes premières armes. Deux ans après j'obtenais ma licence Française pour devenir F6FCO. J'ai ensuite opéré FO8HA en Polynésie Française pendant 2 ans.




logo logo logo


Contact